Résumé très subjectif de l’Atelier 2 du 10 Novembre contre Fresnes

Il n’aura pas échappé aux esprits les moins réceptifs que depuis la rentrée, le rugby accapare vos samedi.

On vous prévient d’emblée : en certaines occurrences, à dates plus ou moins fixes, vous aurez même le droit à une dose plus concentrée.
Une dose de cheval, en vérité!

Par exemple, en Novembre: c’est la tournée d’Automne. D’habitude, le XV de la pintade n’y prend pas de tôles mémorables.
J’ai dit d’habitude!
Le dernier match contre l’Afrique du Sud (la cinquième défaite de rang s’il vous plaît) participe de ce groupe de matchs. La chose principale qu’on pourra en dire est qu’en effet, on y a pas pris de tôle…

Ensuite, vous aurez le « Tournoi ».
Les dates de ce dernier varient, mais d’ordinaire, ça commence en Février et termine en Mars.
Le tournoi : c’est un peu la messe du rugby Européen. Comme la messe, il tombe à intervalle régulier, tous les ans avec la fin des mois les plus froids, un peu comme la promesse (d’ivrogne) d’un monde meilleur.
Attention : je dis « meilleur », parce qu’il part de tout en bas. Donc c’est sacrément misérable quand même.

On vous prévient, pendant ces blocs de date (Novembre pour la tournée et Février-Mars pour le tournoi) nous autres, éducateurs et dirigeants, n’avons qu’une seule préoccupation à la bouche : le prochain match du XV gallinacé.
Notre grande obsession sera le crunch (le match contre l’Angleterre) notre hantise est l’humiliation d’une défaite contre l’Italie.
Entre les deux, ma foi… De toutes façons, on perd quatre fois sur cinq contre les Gallois, les Irlandais et les Escots, alors…
Déjà qu’il faut expliquer aux gamins que non, le Pays de Galles n’est pas vraiment un pays en tant que tel, qu’en vérité, jamais tu le trouveras sur la mappemonde, mais que Oui, c’est une principauté et qu’elle possède un bidouillage de gouvernement propre; comme l’Ecosse, mais que non, ce gouvernements ne président pas vraiment aux destinées de leurs peuples respectifs vu que le prince de Galles, c’est le futur roi d’Angleterre (et d’Ecosse et d’Irlande du Nord)… Et qu’en effet, il y a bien deux Irlande, deux en foot, mais une seule en Rugby, et que non, le gros îlot là-haut à l’Ouest sur la carte, ce n’est pas qu’un seul pays, vu qu’il est divisée en deux territoires dont le plus petit appartient au Royaume Uni, d’où la grosse panade des accords du Brexit. Pour ceux qui n’avaient pas compris, on parlait de l’Irlande.

Mais bref, on y reviendra en Février…

Tout ça pour prévenir qu’on vient de commencer la tournée d’Automne et qu’il ne faudra pas trop nous garder rancune de notre mauvaise humeur rugbystique latente née de la sinistrose générale du rugby hexagonal.
Ergo, nous autres, éducateurs et dirigeants, sur une question anodine de votre part, nous risquons de vous répondre, exorbité : « Non, mais quand même : t’as vu le raté de Thomas! Un trois contre un! Même ton gamin en première année, il y arrive! »
Cela n’aura probablement rien à voir avec le schmilblick, il est même peu probable que cela vous renseigne de quelque manière, mais ça reflète assez l’état d’esprit dans lequel le féru de rugby patauge à cette époque de l’année.

La preuve, la semaine prochaine, on vous embarque tous vos gamins : Hop, dans le car et on va voir jouer les Fidji.
Pas qu’on soit convaincu du contenu pédagogique de la prestation de l’équipe qui jouera en bleu, comprenez bien, mais enfin, la tournée de Novembre, c’est la tournée de Novembre quoi…

J’en conviens, je me suis encore (un peu) dispersé.

Pour en revenir à nos moutons; samedi dernier, nous avons accueilli Fresnes pour le second Atelier d’entraînement concocté par Tonton Bernard et sa clique.
C’était notre mise en bouche avant France – Afrique du Sud.
Avec nos 20 marmots et leurs 19, on s’est dépatouillé au mieux pour suivre les exercices et leur programme.
Puis au final, d’un commun accord : on s’est mis au match.

Parceque, bon… ça va bien leurs ateliers, mais quitte à accueillir des copains, autant qu’on se mette sur la mouille!
L’humain est ainsi conçu qu’il ne n’éprouvera jamais véritablement le respect vis-à-vis d’autrui sans s’y être frotté d’une manière plus ou moins abrasive.
Ce constat s’avère d’autant plus pertinent dans le sport de combat collectif qui nous occupe.

Donc les matchs:

Date : Samedi 10 Novembre
Lieu : Pironi
Conditions : Parfaites.
Terrain : Terrain peu pironien. Pas de flaque farfelue, pas d’engloutissement impromptu ni mal placé. Des lignes tracées. Droites de surcroît… Rien à dire. Ce constat en soit participe déjà de l’évènement.
Règles en vigueur : Jeu au contact à X contre X
Durée : Deux matchs d’une mi-temps de 10 minutes chacun(e).

Vu la pléthore de garçons aussi bien à Fresnes que chez nous, nous décidons collégialement de diviser les deux équipes en deux groupes.

Equipe AXEL (du nom du capitaine)
Axel, Noé, Mathys, Timéo, Clément 3, Lorenzo, Luka, Donatien, Titouan, Jocelyn.

Equipe CEDRIC
Cédric, Sofiane, Nathan, Shangaï, Ruben, Ito, Maxime, Gurwan, La Hussette, Julien.

 

L’équipe Axel comprenant beaucoup de débutants (dont la moitié siphonnés par Noé dans sa classe) ou de première année, ils se sont retrouvés à jouer contre l’équipe non profilée de Fresnes, dont il s’agissait du premier match de la saison; et partant du premier match de rugby tout court pour certains d’entre eux.

Là, il faut le dire : ça n’a pas fait un pli !
Nos garçons, plus aguerris par leurs joutes contre Choisy et Combs n’ont fait qu’une bouchée d’une petite équipe valeureuse, mais encore un peu trop tendre.
Pas de jeu arrêté dans ce Rugby au contact où tu as deux secondes pour libérer ta balle que tu sois bloqué ou plaqué; surtout pas pour nos joueurs néophytes et enthousiastes, perpétuellement en mouvement.
Contre une équipe encore en rôlage sur ses gestes défensifs, les nôtres ont déroulé leur jeu: et pas seulement les joueurs plus confirmés tels que Noé, Jocelyn, Mathys et Lorenzo.
La preuve en est, un très très bel essai de Timéo (son premier en match, donc) après un superbe travail de fixation et de libération de Clément 3 et une belle course d’évitement de Lorenzo qui offre l’essai à son compère venu au soutient le long de la touche.
Très bon match de la paire Titouan et Axel, décidément très actifs et pertinents dans leurs choix qui offriront à Noé le premier de ses essais, avant qu’il ne double la mise, sur un renvoi, tout seul, tricotant de ses petits compas le long de la touche, démarrant comme un solex et finissant comme une mobilette, rien à faire, on te le rattrapera pas et tant pis pour les invectives de Coach Riou, assez furax du manque de soutien des équipiers.
D’un autre côté, pas sûr qu’ils soient arrivés à le rattraper, les copains. Mady étant absent, et Ito dans l’autre équipe, ils ne seront pas beaucoup à le récupérer le Noé quand il allume les deux petits moteurs de ses gambettes.
Il me semble que Titouan a plié l’affaire sur un essai qui s’est patiemment construit sur une avancée irrésistible, bien construite et parfaitement maîtrisée où aura participé toute l’équipe avec Mathys et Luka en fer de lance. A noter aussi la prestation assurée de Donatien.

Scénario plus ou moins similaire pour l’équipe Cédric, sensément plus confirmée où n’officiaient que des secondes années, Ito mis à part.

Un premier essai rapide marqué par le capitaine (Cédric) au terme d’une action parfaitement menée par Nathan, Sofiane, Shangaï et Gurwan a contribué à les mettre en confiance.
Une fois cette avance actée, ils ont joué à leu main, contre une opposition, non pas mauvaise, assez volontaire d’ailleurs, mais qui découvrait son collectif.
Justement, samedi, le collectif était le point fort de nos secondes années.  Emmenés par Shangaï, Gurwan, Hussette et Sofiane, Ruben ne tarde pas à alourdir le score suite à une belle passe après contact de Maxime.
La cerise sur le gâteau vient ensuite.
Ça commence par Ito qui, fidèle à son habitude allume la mèche en se faufilant dans la défense comme une anguille (ou une truite) dans sa rivière. Gagnant vingt mètres avant plaquage, il fait jouer derrière lui, bien relayé par Sofiane, puis Gurwan, qui transmet à dans le mouvement à un Shangaï lancé mais bloqué. Ça arrive à Cédric qui donne à Julien lui-même ayant bien vu la Hussette, (là on est le long de la ligne de touche), bloqué, Hussette sert Julien qui renvoie à Nathan. Ça rebondit vers Gurwan qui passe à Shangaï qui repique intérieur pour Maxime, qui donne à Ruben, qui bloqué, retrouve Nathan qui s’écroule dans l’en-but.
Un essai extraordinaire, messieurs-dames où tous les joueurs ont touché la balle.
Plus tard, M. Barrié me fera la réflexion qu’il doute de voir la même chose contre l’Afrique du Sud le soir même.
Il n’avait pas tord, M. Barrié! Mais passons…
Bien coaché par leur éducateur, Fresne réussit à sauver l’honneur, malgré une belle défense de Nathan, Maxime et Gurwan.
Finalement, sur la dernière action, Maxime perce tout, joue en piston avec Ruben et Cédric (toujours la fameuse passe après contact de Max, qu’il a découvert tout d’un coup en fin de seconde année de U10, comme ça au tournoi du bouclier Briard, que Coach Riou, M. Huss et moi-même, nous n’en revenions pas nos yeux), puis de Ruben vers Nathan qui arrive dans l’en-but pour offrir l’essai à Maxime peu économe de ses efforts.
Essai.

Scores

Equipe Axel v Fresnes non Profilé : 20-0
Equipe Cédric v Fresnes Profilé : 20-5

Le Parentomètre

Grosse présence des parents cette semaine encore.
Très belle assiduité des garçons, point sur lequel nous ne pouvons que féliciter et remercier les parents.

Enfin, deux matchs assez insolites pour nous:
Pas de coup de pied loufoque de Noé ou Ito (peut-être le fait d’avoir séparé ces deux joueurs n’est pas étranger à ce constat), pas de remontée de terrain en jouant au foot, pas de relance kamikaze depuis son propre en-but, mais au contraire, des équipes sérieuses et appliquées dont le rendu des deux matchs fait chaud au cœur.

Merci encore à tous pour cette belle attitude !
Quand le rugby est joué dans cet esprit, il s’agit véritablement d’un régal.

Donc on va dire 1 partout pour ce coup-ci.

Les Enfants mènent toujours (2-1) avec le dégommage en règle de monsieur Barrié par Ito à Combs.

 

Julien Pomel / éducateur et reporter de nos U12

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *